Historique


Historique

LOGO Grand CheneAu départ, il y avait une brigade (brigade du Nord) qui comptait 4 groupes; en 2001, elle n’en comptait plus que deux (les Cygnes et St-Pierre). Le groupe des Cygnes est issu de la réunion entre le groupe des éclaireurs créé en 1915 et le groupe des éclaireuses créé en 1920; le groupe est donc officiellement unifié en 1989. Le groupe St-Pierre est quant à lui fondé en 1956 par M. Fernand Deluz qui souhaitait créer un groupe scout au sein de la paroisse catholique du même nom. Uniquement masculin, c’est en 1992 seulement que les femmes apparaissent au sein du groupe. Aujourd’hui, ces deux groupes phare de la commune d’Yverdon-les-Bains n’existent plus mais de ces deux groupes est né un groupe, plus fort, plus solidaire, plus nombreux, plus grand… Un nouveau groupe, un nouveau nom: GROUPE SCOUT “GRAND CHÊNE”

Ce nouveau groupe a été inauguré en 2002: cette fusion entre les deux groupes a donné naissance à un nouveau groupe avec de nouvelles perspectives, idées, une nouvelle mentalité, une nouvelle vision,… Un groupe jeune et dynamique avec des chefs compétents et motivés qui se donnent corps et âme pour que les enfants se sentent bien, en sécurité et épanouis. “Tout pour les enfants”, tel est notre devise, car sans eux nous ne serions pas là aujourd’hui! Un nouveau groupe est né alors ouvrez les yeux et les oreilles car vous n’avez pas fini d’entendre parler du GRAND CHÊNE.

Un nom et des couleurs

En 2000, plusieurs scouts d’Yverdon ont eu la chance de participer au camp scout international « Poacher 2000 » en Angleterre. A cette occasion, ils ont reçu un plant de chêne de la part des Anglais en remerciement de leur participation et en souvenir de cette manifestation inoubliable. Cet arbre habille toutes les régions d’Angleterre, notamment la fameuse forêt de Nottingham. Il allie l’hospitalité, l’unité, la longévité et l’ouverture sur l’extérieur.

En 2001, s’est posé la question de fusion des deux groupes. Après avoir restructuré l’organisation des louveteaux, des louvettes, des éclaireurs, des éclaireuses, des responsables et des cabanes, il restait à trouver un nom.

Le nom du Grand Chêne est ressorti comme étant le plus approprié, compte tenu du souvenir du camp « Poacher 2000 ». Puis est survenu l’étude du nouveau logo.

Étaient à disposition les éléments suivants : un nouveau foulard (rectangle bleu foncé bordé d’un côté par une bande orange et de l’autre par une bande blanche), un chêne avec 5 racines représentant les 5 relations du scoutisme (relation envers soi, relation envers le corps, relation envers les autres, relation envers l’esprit, relation envers les objets) et le Y (Yverdon-les-Bains).